Pettoncourt
Un village où il fait bon vivre

Le site web de la commune de Pettoncourt

Emile Friant
Article mis en ligne le 12 août 2016

par Commune de Pettoncourt
logo imprimer

Auto-portrait {PNG}
Né le 16 avril 1863 à Dieuze, Émile Friant, fuyant avec ses parents la Lorraine annexée, quitte très tôt sa terre natale pour gagner Nancy. Il étudie à l’école de dessin de la ville et obtient une bourse municipale pour étudier à Paris, il expose très tôt à Nancy. Le jeune artiste et admis aux Beaux-Arts, à l’âge de 16 ans et entre dans l’atelier d’Alexandre Cabanel, il est conseillé par Bastien-Lepage, Aimé Morot et Victor Prouvé. Friant réalise des portraits, des paysages et des scènes de genre et remporte le second prix de Rome en 1883. En 1889, il présente sa toile, La Toussaint, qui remporte la médaille d’Or. Friant est l’un des fondateurs de la Société nationale des Beaux-Arts en 1890. Grâce à l’obtention d’une bourse, Friant entreprend un périple qui débute à Rome, puis Naples et Tunis où il peint des paysages et des scènes orientales. Il exécute également, en collaboration avec son ami Victor Prouvé, deux grands panneaux pour la Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville de Nancy (Les jours heureux) et du plafond pour la préfecture de Meurthe-et-Moselle.
En 1923, Émile Friant devient membre de l’académie des Beaux-Arts et nommé Commandeur de la Légion d’Honneur en 1931.

Émile Friant meurt à Paris le 9 juin 1932 et est inhumé au cimetière de Préville de Nancy.


Dans la même rubrique

"Les Français sont des veaux." Charles de Gaulle

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs

RSS

2014-2017 © Pettoncourt - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59
Hébergeur : 1&1