Pettoncourt
Un village où il fait bon vivre

Le site web de la commune de Pettoncourt

Le sénateur de Moselle Jean-Louis Masson cible les Français binationaux
Article mis en ligne le 23 mars 2016

par Commune de Pettoncourt
logo imprimer

Le sénateur (SE) de Moselle classé à droite Jean-Louis Masson a vivement critiqué les binationaux qui auraient selon lui « 1 000 fois plus de chance de se radicaliser que les Français de souche ». Il a déposé un amendement visant à réduire les cas de double nationalité.

Quelques heures après les attentats de Bruxelles, le sénateur de Moselle non-inscrit Jean-Louis Masson a provoqué la consternation au Sénat lors d’un discours visant els Français binationaux. « Un binational a 1 000 fois plus de chance qu’un Français de souche de devenir un extrémiste radicalisé » a lâché M. Masson dans l’hémicycle mardi soir. « On peut faire des statistiques. Si on fait des statistiques, on se rend compte qu’un binational a mille fois plus de chance qu’un ‘Français de souche’ d’être un extrémiste radical a même avancé le sénateur de Moselle alors qu’aucune étude ou statistiques n’existent pour appuyer son propos.

En 2015, M. Masson avait provoqué un tollé au Sénat en assurant : « tout à l’heure, on nous a dit que l’immigration avait conduit à des gens qui étaient de très bons Français, des Français remarquables. C’est vrai : Necker, Madame Curie, etc. C‘étaient des Français remarquables. Simplement, j’aurais aimé que la liste continue. Mohamed Merah, Amedy Coulibaly, ce sont les terroristes aujourd’hui ! L’immigration d’aujourd’hui, ce sont les terroristes de demain ! ». L’élu local avait même dit que les enfants issus de l’immigration en France « n’étaient pas les premiers de la classe ». « L’immigration d’aujourd’hui ce sont les terroristes de demain » avait appuyé Masson lors de ce discours avant les attentats de novembre, reprenant des arguments du Front national.

Jean-Louis Masson a également déposé un amendement qui vise à réduire à l’avenir les cas de double nationalité en France.

Les affirmations du sénateur de Moselle ne sont basées sur aucune étude et sont même contradictoires avec les derniers faits de terrorismes en France. Depuis les attentats de Toulouse et de Montauban perpétrés par Mohamed Merrah en 2012, quinze terroristes ont frappé le pays Seuls Mohammed Merah, franco-algérien, et Abdelhamid Abaaoud, belgo-marocain avaient la double-nationalité.


"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots." Martin Luther-King

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs

RSS

2014-2017 © Pettoncourt - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59
Hébergeur : 1&1