Pettoncourt
Un village où il fait bon vivre

Le site web de la commune de Pettoncourt

La Cité du Climat veut créer 100 emplois à Chambley d’ici 2018
Article mis en ligne le 1er mars 2016

par Commune de Pettoncourt
logo imprimer

Le projet « Cité du Climat » prévu à Chambley (Meurthe-et-Moselle) sur l’ancienne base militaire aérienne de l’OTAN entend créer 100 emplois d’ici 2018 et lever près de 70 millions d’euros. ULM, hélicoptères, drones seront développés pour étudier les changements climatiques.

Vue du projet qui doit voir le jour d’ici 2018 sur l’ex-base de l’OTAN à Chambley-Bussières

La société toulousaine European Xlab à l’origine du projet organise actuellement une levée de fonds de 15 millions d’€, tandis qu’une seconde opération de 53 millions d’€ devrait intervenir dans l’année 2016. Le projet « Cité du Climat » doit voir le jour sur l’ancienne base aérienne de l’OTAN à Chambley situé aux confins de la Meurthe-et-Moselle et de la Meuse où se déroule tous les deux ans le plus grand rassemblement mondial de montgolfières, le Mondial Air Ballons.

Cette cité aérospatiale développera des activités en lien avec l’économie du changement climatique. Elle rassemblera des chercheurs, experts, entreprises, laboratoires et partenaires issus du secteur aéronautique, spatial et environnemental. Climate City ou Cité du Climat abritera notamment un pôle de recherche et un campus de formations professionnelles. ULM, hélicoptères ou drones ultramodernes seront développés sur ce futur site qui doit voir le jour en 2018. Ces équipements aériens permettront d’étudier le climat. L’entreprise privée installé dans la ville rose travaille déjà avec 60 chercheurs qui planchent sur des projets du secteur aérospatial, les nouvelles économies de l’environnement, de l’énergie, du numérique et de l’internet. La société quant à elle emploie déjà 15 personnes et réalise un chiffre d’affaire pouvant atteindre 5 millions d’euros en cas de gros projets en développement.

- Une vingtaine de pays intéressés -

« Nous avons retenu Chambley parmi six candidatures européennes, car le site cumule plusieurs avantages : moderne et adapté à tout type d’aéronefs, l’aéroport non commercial nous donnera toute latitude de mettre en œuvre drones, hélicoptères et ULM dans nos expérimentations. Nous pourrons nous appuyer sur le cluster aéronautique lorrain Aériades, complet et bien organisé. La dimension transfrontalière, qui ouvre des perspectives de coopérations internationales, nous paraît également intéressante » assure Laurent Husson, cofondateur d’European XLab et de London XLab.

Le projet a fait l’objet d’une présentation lors du sommet sur le climat Cop 21 à Paris en décembre où 20 pays ont fait connaître leur intérêt pour le projet souhaitant bénéficier d’une structure capable de mesurer les évolutions du climat.


"Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie." Blaise Pascal

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs

RSS

2014-2017 © Pettoncourt - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59
Hébergeur : 1&1